Réservez l'achat de votre chalet locatif

auprès du constructeur désigné

À propos de géoLAGON

Dans le cadre d’un plan d’affaires global, nous avons planifié la création de 4 villages géoLAGON au Québec d’ici 5 ans, des sites uniques avec un vaste bain thermal comme il en existe en Islande, au Japon, en Roumanie ou ailleurs dans le monde. Chaque lagon situé sur le toit d’un bâtiment central, à proximité de stations de ski ou de centres touristiques majeurs, sera chauffé à l’année à 38°C grâce à un écosystème d’énergies unique et novateur principalement basé sur l’énergie solaire et la géothermie de faible profondeur sans impact sur les nappes souterraines. Les projets géoLAGON visent à être carbo neutres au jour 1 de leurs opérations et ils visent à être autosuffisants en énergie renouvelable auto produite. Des études préliminaires d’ingénieurs (Akonovia) ou de spécialistes en environnement (LCL) ont confirmé que ces deux objectifs pourront être atteints, notamment par l’usage de revêtements extérieurs de bâtiment MITREX qui produiront leur propre électricité solaire, éliminant du même coup l’usage de panneaux solaires photovoltaïques. De plus, nous viserons une forme d’autosuffisance en eau grâce au recyclage des eaux de douche et à la captation des eaux de pluie.

Pour concrétiser ses projets prévus dans les Laurentides, Lanaudière, les Cantons de l’est et aux portes de Charlevoix, la corporation québécoise géoLAGON inc. a accepté une offre préliminaire de financement d’une institution financière allant jusqu’à 250M$ de ligne de crédit par village ainsi qu’une seconde offre de financement de 35M$ par village de la part d’un spécialiste en chaleur renouvelable afin que celui-ci finance, construise et opère (en lien avec une société de services énergétiques) les installations de production et de distribution de chaleur des villages touristiques geoLAGON, reposant sur l’emploi d’énergie renouvelable (solaire thermique, géothermie et biomasse) et d’un accumulateur de chaleur pour maintenir la température de l’eau de ses lagons à 38°C douze mois par année avec garantie de résultat. À titre indicatif, depuis le premier jour, il est estimé qu’un complexe de 306 chalets doubles incluant le pavillon central du lagon représenterait des investissements totaux d’environ 500M$. Ces estimations n’ont jamais changées et ont été re validées.

Par ailleurs, dans une vision de développement futur, une structure de financement est déjà en place avec un partenaire islandais qui pourra déployer avec nous un premier géoLAGON en Europe, une fois que la construction au Québec sera initiée.

Chaque site géoLAGON proposera des chalets hôteliers ou locatifs doubles (et parfois triples) que des investisseurs pourront acquérir auprès du constructeur qui sera désigné par notre organisation. Selon les réglementations municipales en vigueur, ceux-ci pourront être loués en formule hôtelière (condotels) ou sur diverses plateformes, selon les tarifs et conditions du projet.

Les acquéreurs peuvent ainsi déjà pré réserver un rang prioritaire en vue de posséder un condo-chalet (rez-de-chaussée ou un étage) ou un chalet entier lorsque des travaux seront lancés après obtention des permis.

En pré réservant à des prix qui sont pour le moment prévisionnels et estimatifs, vous déposerez la somme symbolique de 5 000$ en fidéicommis chez un notaire, ce montant étant 100% remboursable, sans condition; et intouchable par les développeurs du projet.

Rappelons qu’un sondage national réalisé par Léger Marketing au Québec a révélé en 2022, que 56 % des adultes québécois seraient intéressés ou très intéressés à louer un chalet (ou un condotel) sur le bord d'un géoLAGON pour y vivre l'expérience de la baignade en plein air. Ce même sondage a mis en lumière que la population adulte de Montréal (RMR) est particulièrement enthousiaste face aux projets géoLAGON. En effet, dans cette région qui constitue environ 50% de la population de la province, 62% des adultes souhaiteraient vivre l’expérience du géoLAGON (27% se disent très intéressés et 35% se disent plutôt intéressés). Ce sont donc presque 2 adultes sur 3 de cette zone qui aimeraient visiter le géoLAGON!

Plutôt que de construire une piscine privée et un spa privé pour chaque chalet, nous avons donc fait le choix de prévoir un vaste bassin thermal qui sera possédé et opéré par une corporation tierce. Les frais liés au lagon ne seront donc pas à la charge des propriétaires de chalets ou de condotels. Ce bassin d’une profondeur d’un mètre sera opéré à ciel ouvert environ 9 heures par jour puisque grâce à un ingénieux système, il se videra chaque soir dans un sous-réservoir et se remplira de nouveau le lendemain afin d’éviter des pertes de chaleur nocturnes. Les opérations commerciales de la billetterie du lagon seront assurées par une entreprise gérée par notre fondateur Louis Massicotte, expérimenté en tourisme et ex président de Village Vacances Valcartier, Hôtel de Glace et de Calypso Park en Ontario.

PLUS D’INFORMATION ET DE DÉTAILS TECHNIQUES

Depuis plusieurs années, le fondateur de géoLAGON inc. a développé une technologie en instance de brevet et une méthode d’énergie renouvelable intégrant la production d’énergie solaire, de géothermie de faible profondeur et d’une mince contribution de la biomasse, combinées à un grand réservoir de stockage de chaleur unique et prévu au milieu de chaque village.

L’approche de géoLAGON qui a recours aux énergies naturelles non polluantes permettrait de démontrer une sobriété énergétique exemplaire envers le réseau hydro-électrique national du Québec, le tout grâce à une stratégie d’auto production solaire innovatrice.

Contrairement à ce que certains peuvent croire, le géoLAGON qui est inspiré de la piscine du célèbre Blue Lagoon en Islande n’exige ni de creuser à 2 000 mètres de profondeur ni d’être situé en zone volcanique. Alimenté par l’eau de pluie, le géoLAGON bénéficiera plutôt essentiellement d’énergies renouvelables auto produites sur place, sans aucun rejet dans l’environnement. Il importe donc de noter que les grandes différences entre le géoLAGON québécois et la piscine du Blue Lagoon en Islande sont fondamentales. Par exemple, le géoLAGON sera en opération moins de 9 heures par jour. De plus, l’écosystème énergétique du géoLAGON vise à chauffer son bassin par l’énergie solaire (31%), la géothermie (35%) de faible profondeur (150 à 200 mètres en comparaison avec un forage de 2 km de profond comme en Islande) et une mince contribution (11%) de biomasse produite à partir de déchets végétaux. Le réservoir de stockage de chaleur assurera quant à lui 23% de l’apport.

Finalement, c’est l’électricité provenant du solaire photovoltaïque qui alimentera les pompes à chaleur essentielles à la géothermie. En d’autres mots, le géoLAGON offrira des résultats similaires au Blue Lagoon en utilisant lui aussi des énergies naturelles, mais en profitant d’une technologie qui évite un profond forage. Et surtout, cet écosystème ingénieux vise à permettre de chauffer ou de climatiser le village entier.

DES HABITATIONS DU FUTUR QUI PRODUISENT DE L’ÉLECTRICITÉ

Bien que le réseau national d’hydro électricité sera disponible sur le site en cas de besoin, l'une des clés de la production d'énergie électrique dans le concept des villages géoLAGON est que les murs extérieurs de chaque habitation du village seront recouverts d'un revêtement extérieur solaire à haute performance qui intègre des cellules photovoltaïques (connus sous l’acronyme PVIB /Photovoltaïques Intégrés aux Bâtiments), sans compromis sur la conception, et qui fournira l'électricité nécessaire pour chauffer le réservoir et son lagon. Et inversement, dans un modèle infini que l’on peut désigner comme étant circulaire, le réservoir thermique chauffera et climatisera les maisons.

Après avoir passé en revue tous les producteurs de PVIB et les fabricants de panneaux solaires sur les marchés internationaux, géoLAGON a choisi de conclure un accord de collaboration avec MITREX, qui exploite une usine automatisée unique en son genre, à la pointe de la technologie, près de Toronto, au Canada. Mitrex est le plus grand fabricant mondial de façades durables. En plus de son usine canadienne, Mitrex a annoncé des plans pour une nouvelle usine de 400 000 pieds carrés aux États-Unis pour fabriquer des produits solaires avec une capacité de production de 2,5 GW.

Un mix d’énergies naturelles et un accumulateur de chaleur central : C’est ce modèle technologique exclusif aux villages géoLAGON qui vise à permettre de créer des villages fonctionnant à 100% grâce à un écosystème d’énergie circulaire, en mode infini et autosuffisant.

Par ailleurs, géoLAGON a collaboré avec l’INRS (Institut national de la recherche scientifique) à l’été 2022 afin de procéder à une ÉVALUATION DU CONTEXTE GÉOLOGIQUE d’un premier site dans Charlevoix au Québec pour définir le type d’échangeurs de chaleur envisageables. Une des options proposées s’avère être des échangeurs superficiels d’une profondeur limitée à 150 à 200 mètres. L'impact environnemental du système demeure faible puisque la majorité des infrastructures sont souterraines. Il s'agirait de pompes à chaleur couplées au sol qui sont opérées en boucle fermée et qui n'ont pas d'impact sur les nappes d'eau souterraines puisqu'aucun prélèvement d'eau n’est nécessaire.

Finalement, un autre rapport d’ingénieur a également validé de façon préliminaire par de nombreux calculs que les habitations des villages géoLAGON pourraient viser à générer une forme d’autosuffisance en eau et qu’elles pourraient économiser plus de 80 % de l'eau puisée dans le sol (jusqu’à 95%) en comparaison avec des maisons traditionnelles. En effet, la stratégie de gestion de l'eau envisagée exclurait la présence de bain dans les habitations (il n’y aura que des douches à pression contrôlée) et comprendrait la collecte des eaux de pluie, le recyclage et le filtrage des eaux de douche à l’infini en les chauffant en réseau grâce au réservoir. Cette stratégie permettrait, selon l’évaluation préliminaire, de puiser dans le sol seulement 5 à 13% de l’eau qu’une maison traditionnelle puise.

À l'automne 2022, géoLAGON a bénéficié d’une visibilité internationale qui a entraîné bientôt 300 articles publiés dans une trentaine de langues, dont un article publié par le magazine de l'American Society of Civil Engineers (ASCE) sous la plume de son éditrice en chef dans la rubrique « PROJET VEDETTE » annonçant la création de villages autosuffisants en énergie à être construits au Canada. (https://www.asce.org/publications-and-news/civil-engineering-source/civil-engineering-magazine/article/2022/10/energy-self-sufficient-lagoons-and-villages-set-to-be-built-in-canada)

Dans les 4 régions ciblées au Québec, chaque village vacancier avec geolagon sera construit sur des terrains déjà spécifiquement prévus pour les attractions touristiques et l’hébergement. Le processus de préparation des documents et études pour les demandes de permis est en cours dans 2 des 4 régions et nous prendrons tout le temps nécessaire pour réaliser cette étape avec succès.

En définitive, nous considérons que chaque communauté qui accueillera un géoLAGON a l’opportunité d’appuyer et de favoriser l’usage des énergies renouvelables dans l’industrie des attractions, un secteur très énergivore qui mérite d’urgence des exemples viables d’un nouveau modèle propre.

UN MÉCANISME SIMPLE DE PRÉ RÉSERVATION

Vous pouvez pré réserver un rang prioritaire en fournissant une pré-autorisation de carte de crédit de seulement 500$ (cette somme ne sera pas prélevée) et en vous engageant toutefois à verser en fidéicommis chez la notaire une somme de 5 000$ dans les 10 jours. Dans l’éventualité où la notaire ne reçoit pas ce versement symbolique dans le délais de 10 jours, votre réservation sera annulée et votre rang sera offert à un autre acquéreur potentiel.

À ce stade du projet, nous ne vendons aucun produit : nous vous offrons simplement l’opportunité de pré réserver un rang prioritaire, sans aucune obligation de votre part.

Compte tenu des conditions du marché, les prix prévisionnels peuvent varier en fonction du coût et de la disponibilité des matériaux et selon les options que vous choisirez. Les détails seront disponibles auprès du constructeur désigné.

En bordure du lagon, vous pouvez pré réserver à des prix prévisionnels entre 599 000$ pour un condo chalet et 1.5M$ pour un chalet double entier (deux unités reliées par une porte communicante).

Un condo chalet représenterait un étage de 3 chambres. Ce modèle est aussi prévu en rangée ou en 3 étages à certains endroits.

DETAILS DES PRIX PRÉVISIONNELS 


Selon nos projets de plans qui prévoient environ 1000 pi2 par étage, le rez-de-chaussée serait constitué de 3 chambres (dont une alcôve) et deux salles de douche en plus du sous-sol avec 3 chambres et une salle de douche. 
RDC : Prix prévisionnel à partir de 899 000$, plus taxes et mobilier.

Un condo-chalet à l’étage proposerait une grande terrasse et serait constitué de 3 chambres (font une alcôve) et deux salles de douche.
ÉTAGE : Prix prévisionnel à partir de 599 000$, plus taxes et mobilier.

Il est encore possible, selon l’inventaire, de pré réserver un chalet double entier.
CHALET DOUBLE : Prix prévisionnel à partir de 1 499 000$, plus taxes et mobilier.

Tous ces prix et descriptifs sont indiqués à titre estimatif.

Inscrivez-vous si vous souhaitez obtenir un rang prioritaire sans obligation. Compte tenu des conditions du marché, les prix prévisionnels pourront évidemment varier en fonction du coût et de la disponibilité des matériaux au moment où le projet ira de l’avant.


    Translation missing: fr.general.search.loading